Livraison gratuite en France et paiement en 3x ou 4x sans frais à partir de 100€ ! info@kytone-crew.com

Votre Pot’Cho ou un de vos vestes en coton waxé commence à montrer des signes de faiblesses ? C’est normal !

Le coton waxé est fabuleux : déperlant, coupe vent, tout en restant élégant et (relativement) léger, il doit toutefois bénéficier d’un peu d’attention de temps en temps pour vieillir correctement.

Afin de lui rendre toutes ses capacités, il suffit de lui remettre un peu de wax !

Grâce à Michel, du shop Heritage Station à Genève, nous allons vous expliquer comment faire.

Matériel nécessaire

De la wax. Nous avons une préférence pour la Waxed Cotton Dressing de British Millerain (notre coton waxé étant fabriqué par eux, c’est la wax la plus adaptée)

  • Une brosse douce
  • Des chiffons propres
  • Un pinceau souple
  • De l’eau chaude (dans un récipient c’est préférable)
  • Un sèche cheveux
  • La pièce à waxer (sinon que faites vous là ?)

Préparation du coton ciré

Brossez bien pour éliminer toute la poussière

Nettoyez la votre veste ou votre Pot’Cho à l’aide de la brosse douce et éventuellement d’un chiffon humide. Insistez bien sur les coutures et les plis, afin d’avoir le moins de poussières possibles

Laissez le sécher complètement avant de passer à l’étape suivante

L’étape de la cire chaude

Faites chauffer votre wax jusqu’à ce qu’elle soit liquide, de préférence au bain marie.

Tremper le pinceau et appliquez sur la totalité du vêtement, en insistant là encore sur les coutures. N’hésitez pas à appliquer en croisant les passages pour bien faire pénétrer dans la matière

Essuyez le surplus avec un chiffon et passez à l’étape suivante.

Séchage et finition

Sèchez la cire avec un sèche cheveux, tout en brossant pour bien faire pénétrer.

Une fois la cire solidifié, brossez de nouveau pour enlever les éventuels surplus. Attention à ne pas brosser trop fort.

Votre coton ciré a maintenant retrouvé ses propriétés déperlantes !

Pour conclure

Le coton ciré est une matière noble, qui vous rendra pendant de longues années le soin que vous lui apportez. Comme le cuir, il va évoluer et se patiner d’une manière unique !

Mais surtout, le lavez jamais votre Pot’Cho ou votre beau blouson en machine ! Cela risque de l’abimer irrémédiablement !

Merci encore à Michel de Heritage Station à Genève pour les photos et les conseils !